Bien entretenir son installation


L'entretien

 

 

Pour garantir un bon fonctionnement de votre installation d'assainissement, il est nécessaire de correctement entretenir chacun des ouvrages qui la compose. Cela pourra vous éviter tous les problèmes de colmatage et vous garantie un bon écoulement au sein de votre installation.

 

La fosse septique ou fosse toutes eaux

- Assurer un contrôle visuel et vérifier la hauteur de boue annuellement ;

- Réaliser une vidange lorsque la hauteur de boue est supérieure à la moitié de la hauteur utile (hauteur d’eau) de la fosse. La vidange doit être réalisée par un professionnel agrée (retrouver la liste des vidangeurs agrées en cliquant ici).

 

Le bac dégraisseur

Bac à nettoyer 2 à 3 fois par an en moyenne (retirer les graisses présentes en surface de l'eau) : la fréquence reste néanmoins à adapter en fonction du volume du bac dégraisseur, des eaux qui y sont connectées, etc.

 

Le préfiltre

 - De manière générale, une fosse toutes eaux est équipée d'un préfiltre intégré. Parmi ces préfiltres on retrouve entre autre les préfiltres à cartouche, à cassette, à papillons plastiques ou à pouzzolane. Pour garantir un bon fonctionnement, il est nécessaire de retirer le préfiltre de la fosse et de le nettoyer au jet d'eau 2 à 3 fois par an en moyenne. Dans le cas des préfiltres à pouzzolane, Il est nécessaire de changer la pouzzolane tous les 2 ans environ.

 

- Pour les préfiltres indépendants dont le volume est compris entre 200 et 300 L, l’entretien doit être réalisé 1 fois par an  moyenne.

Les regards et autres ouvrages

Contrôle et nettoyage éventuel 1 fois par an.

 


Ce qu'il faut retenir

 

Le taux d’accumulation des boues, graisses matières en suspension, est fluctuant en fonction du nombre de personnes vivant dans le foyer, des consommations en eau, de notre hygiène de vie... Les fréquences d’entretien données sont des fréquences moyennes qui restent a adapter en fonction de votre foyer.

 

Un contrôle / une vérification annuelle reste cependant le minimum indispensable afin de s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs et prévenir tout colmatage de votre système de traitement.